13 novembre, un an après

colombeAujourd’hui, triste journée de mémoire pour celles et ceux qui sont tombés sous les balles des assassins, écrasés par des fanatiques sans foi ni loi, au Bataclan et au Stade de France, et avant, et après, à Nice… Notre immense sympathie et toute notre compassion à leurs familles endeuillées à jamais, à Montfermeil, à Sevran, à Saint-Denis et ailleurs, en France et dans le monde.
« Ils étaient pleins de vie, avaient l’œil du printemps
Ils étaient cœurs qui rient quand le ciel est pleurant
Ils étaient des promesses, ils étaient devenir
Ils étaient bien trop jeunes oui pour devoir partir
Ils étaient fils d’Orient ou fils de l’Occident
Enfants du paradis, enfants du Bataclan »
Extrait de « les enfants paradis » de Damien Saez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s