En séance du Conseil départemental : protection de l’enfance, écologie et tourisme

Séance particulièrement importante du Conseil départemental ce matin. Au programme : adoption du Schéma départemental de prévention et de protection de l’enfance, Chèque habitat écologique et citoyen, Stratégie vélo départementale en faveur d’un territoire 100% cyclable, Plan d’actions 2019-2021 pour l’égalité entre les femmes et les hommes, modification des statuts de Seine-Saint-Denis Tourisme, et vœux contre la privatisation d’ADP et la loi Blanquer.

snapshot6

Deux heures de débat ce matin autour du Schéma de prévention et de protection de l’enfance en Seine-Saint-Denis. L’adoption de ce dernier, une obligation légale, arrive alors que notre département fait face à une augmentation constante du nombre de mineurs non accompagnés (MNA) et quelques mois après les appels d’urgence lancés par les juges du tribunal pour enfants de Bobigny et les professionnels de la protection de l’enfance. Une situation difficile et complexe à bien des égards qui touche également les services départementaux concernés, dont les personnels sont mobilisés.

« Feuille de route partenariale et évolutive », le schéma adopté doit donc être enrichi par les contributions des actrices et acteurs du secteur dans leur diversité, notamment lors des États généraux de la protection de l’enfance, que notre groupe réclamait, et qui se tiendront le 7 mai prochain à Bobigny.

Contribution à ce débat, le Département identifie 10 engagements, dont la création de places en accueil d’urgence, le développement de mesures alternatives visant à prévenir les placements, l’accompagnement des jeunes adultes par des « contrats jeunes majeurs », ou encore la création d’une pouponnière.

Extension du Chèque Habitat Ecologique et Citoyen : un  pas de plus vers l’égalité environnementale

Je suis intervenue pour souligner l’importance de l’extension du CHEC (dispositif innovant jusque-là dédié à l’habitat privé) aux bailleurs sociaux et aux associations loi 1901. Ceci permettra de procéder à des aménagements, à des créations de jardins partagés ou d’espaces ludiques, entre autres.

Ce dispositif est un nouvel exemple des outils d’écologie populaire que nous devons encourager. Car il est indispensable d’affronter d’un même mouvement l’urgence climatique et la crise économique et sociale qui affectent toujours les plus démunis, en Seine-Saint-Denis comme sur le reste de la planète. Un outil encore trop mal connu des Séquano-Dyonisien.n.e.s.

Tourisme et patrimoine

En fin de séance, à l’occasion du vote des nouveaux statuts de Seine-Saint-Denis Tourisme dont je suis présidente, je me suis arrêtée quelques instants sur l’effroyable catastrophe de ce lundi à Notre-Dame de Paris qui a atteint tout un chacun. Les plus grands dangers étant écartés, l’afflux des promesses de dons permet d’envisager l’avenir de Notre-Dame de Paris plus sereinement. J’ai souligné l’intérêt patrimonial et historique de la basilique cathédrale de Saint-Denis – berceau et joyau de l’art gothique, tombeau des rois de France. Avec ses 70 gisants, elle porte le magnifique témoignage de l’histoire de France comme une alternative touristique qu’il nous appartient de développer et de faire valoir auprès de nos partenaires parisiens et franciliens du tourisme. J’ai signé aujourd’hui même un courrier en ce sens à Jean-François Martins, adjoint à la Maire de Paris, en charge des sports, du tourisme et des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024.

Capture d’écran 2019-04-18 à 20.26.14

 

La Seine-Saint-Denis engagée pour le droit aux vacances

La signature de la convention de partenariat entre le Département et l’ANCV (Agence nationale pour les chèques-vacances) qui s’est déroulée ce matin à Bobigny à l’occasion du Forum Accès aux vacances sociales et solidaires, est une première en France, et je m’en réjouis.

C’est aussi une nouvelle étape de la mission « Vacances sociales et solidaires » que je mène depuis septembre 2017 et qui témoigne de l’attachement concret de notre Département au droit aux vacances, important levier d’insertion et de cohésion sociale et source de nombreux bénéfices individuels et collectifs. Cette convention permettra de soutenir le développement du départ en vacances de nombreux publics : jeunes, familles, adultes isolés, personnes handicapés, seniors.

Ce Forum aura également été l’occasion pour la centaine d’acteurs du droit aux vacances présente (services départementaux, institutions et associations) d’échanger autour de leurs pratiques et de mieux connaître les dispositifs existants. Lors d’une table ronde, le bilan de l’expérience-pilote permettant à 11 familles de Montfermeil et de Clichy-sous-Bois de partir en vacances l’été dernier a été présenté, ainsi que le travail mené par la circonscription départementale de service social de Sevran et d’autres associations. Jörg Müller, universitaire et membre du CREDOC, a dressé un état des lieux du départ en vacances en France, marqué par l’accroissement des inégalités .

Alors que les politiques d’austérité conduisent à rogner sur les politiques sociales, et notamment sur les dispositifs vacances,  notre Conseil départemental est un acteur  de premier plan des solidarités.

56640123_559512134536031_8247654844156870656_n56513049_2298776136849345_7554644386135408640_n56381576_296435301253427_3419173711444443136_n

Un engagement inédit pour l’accès aux vacances sociales et solidaires

Invitation_Forum_vacances_solidaires_25_03_2019-1

Demain à Bobigny, se tiendra le Forum pour l’accès aux vacances sociales et solidaires,  regroupant les acteurs du département engagés sur ce sujet dans leur diversité. A cette occasion, le Département signera deux conventions avec l’Agence nationale des chèques vacances (ANCV), une première en France. Celles-ci permettront de développer les dispositifs sociaux de l’ANCV dans toute la Seine-Saint-Denis, afin de faciliter le départ des jeunes, des familles et adultes isolés, des personnes handicapées et des personnes âgées.

Ceci est le fruit de la mission « Accès aux vacances sociales et solidaires » que j’ai menée depuis septembre 2017, visant à impliquer de façon innovante le Conseil départemental dans l’accès aux vacances sociales et solidaires, et qui a donné lieu à une expérience pilote l’été dernier : 11 familles de Montfermeil et Clichy-sous-Bois, majoritairement monoparentales, sont parties en vacances pour une semaine en Vendée, moment de répit dans le quotidien, de resserrement des liens familiaux, de remobilisation individuelle et collective, de plaisir tout simplement.

Ce départ a été permis par le travail conjoint d’acteurs institutionnels et associatifs des deux villes : services sociaux du Département, centres sociaux de la Dhuys et de l’Orange bleue, CAF, association Arrimages.

Une nécessité, quand on sait l’importance du départ en vacances dans la lutte contre les exclusions, pour l’insertion et la cohésion sociale, et alors que la moitié des Francilien-nes ne partent pas.

 

Et si l’on parlait d’un nouveau collège ?

A leur demande, j’ai rencontré récemment les parents d’élèves des écoles élémentaires de Coubron avec mon collègue Pierre Laporte. Ceux-ci s’inquiètent des conditions d’accueil de leurs enfants, en âge de rentrer au collège à la rentrée prochaine ou déjà collégiens. Préoccupation qui vaut pour Montfermeil : les deux collèges arrivent à saturation alors que nombre de logements neufs sont construits ou en cours de constructions, et vont accueillir de nouveaux habitants, ce qui a d’ores et déjà conduit l’Education nationale à modifier la carte scolaire des écoles élémentaires.

Depuis 2015, ce sujet d’un nouveau collège me tient à coeur et je m’en suis à nouveau ouverte à Emmanuel Constant, Vice-président à l’éducation du Département début mars. Les services départementaux ont confirmé le besoin. Un nouveau collège s’avère indispensable.

En attendant, la Commission permanente du Conseil départemental a alloué ce jeudi 90 000 € au collège Jean-Jaurès et 45 000 € au collège Picasso pour des travaux de modification et de grosses réparations dans le cadre du plan Ambition collèges 2015-2020.

A suivre (…)

Capture d’écran 2019-03-29 à 14.45.47