Partez à la découverte de notre patrimoine !

Balades urbaines, visites de sites, ateliers, animations, expositions, spectacles, jeux… Le Département, les villes, les associations ont imaginé avec talent plus de 100 événements gratuits, foisonnants, parfois étonnants, toujours passionnants et enrichissants, pour animer notre département ce week-end à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.

De la préhistoire à l’histoire d’hier et à celle qui s’écrit aujourd’hui, des fouilles archéologiques aux bâtiments remarquables, des musées aux parcs, il y a tant à découvrir : traces laissées par l’humanité à travers les siècles qui ont façonné notre territoire et projets qui continuent de le transformer aujourd’hui.

Le Département n’est pas en reste et les équipes de la Direction de la Culture, du Patrimoine, du Sport et des loisirs n’ont pas manqué d’envie ni d’imagination pour partager le sens de leur travail avec le plus grand nombre. Le programme est riche et des plus variés !

Pour ma part, je me rendrai, entre autres, au stade de la Motte à Bobigny où les archéologues départementaux dévoileront les très riches résultats de 30 ans de fouilles sur ce site où l’on pourra aussi découvrir le PRISME, futur équipement handisport, unique en Europe, dans la perspective des JOP 2024. Je visiterai l’exposition photographique « En quête d’Humanité » du journal du même nom aux archives départementales, avant de me rendre à l’ancienne gare de déportation de Bobigny, qui ouvrira ses portes au grand public en 2022. Je n’oublie pas Montfermeil avec la restauration de l’Église Saint-Pierre-Saint-Paul ou encore le musée des métiers qui rendra hommage à Jean-Baptiste Clément, Montfermeillois, à l’occasion du 150e anniversaire de la Commune de Paris. Et puis, j’irai faire un tour au moulin

A vos marques, prêts ?

A Bobigny, de l’imprimerie du journal L’illustration, la plus moderne d’Europe en 1933, à sa reconversion, aujourd’hui l’Université Paris13

Soutien aux collèges et bilan du Bel Eté Solidaire en séance du Conseil départemental

Jeudi dernier, nous avons voté la subvention départementale aux collèges publics de Seine-Saint-Denis, d’un montant de plus de 14 millions d’euros.

A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles. Cette année, dans le contexte de la crise sanitaire, les collèges publics ne se verront pas opérer de réfaction (récupération d’une partie des fonds non consommés de l’année précédente), ce qui revient à majorer de près de 450 000 € la dotation des collèges, afin de leur permettre d’aborder de la façon la plus sereine possible cette année pleine d’incertitudes et de faire face plus facilement aux mesures qui pourraient être décidées par le gouvernement (aménagement des salles et des équipements, par exemple).

L’éloignement d’avec l’école pour l’ensemble des élèves, voire une véritable rupture pour certains, est une autre conséquence de la crise et de la phase de confinement. Éloignement ou rupture dans l’enseignement, mais également pour les activités extra- ou périscolaires. C’est pourquoi le Département a décidé de consacrer 1 million d’euros au soutien des acteurs de l’art et de la culture actifs dans les collèges, notamment via le dispositif « Culture et art au collège ».

L’accès à la culture mais aussi aux loisirs, ne s’arrête bien sûr pas aux portes de l’école. La période des vacances estivales aura été à cet égard particulièrement compliquée pour celles et ceux, bien trop nombreux, qui n’ont pas pu partir. Cet été aurait pu ressembler à un confinement hors les murs. Mais l’engagement fort de notre collectivité avec Le Bel été solidaire a permis à de nombreux habitants de se construire ces petits bonheurs fugaces qui font les beaux souvenirs de vacances.

C’est pourquoi je me réjouis particulièrement du départ de 513 enfants et jeunes de familles modestes, qui dans leur grande majorité, n’étaient jamais partis en vacances. Cela grâce à la grande réactivité des services départementaux et de nos partenaires, dont l’UCPA et la Ligue de l’Enseignement, en coopération avec les services de l’État.

Mis en œuvre par les services départementaux dans des délais extrêmement courts, le Bel été solidaire a exigé beaucoup des agent.e.s. Mais aussi des nombreux partenaires associatifs, sportifs, culturels, sociaux qui ont su réagir avec créativité et générosité à notre proposition. C’est la démonstration du poids, de l’utilité et de la responsabilité du service public, tout entier tourné vers les besoins des habitants, dans tous les domaines.

C’est pourquoi, dans mon intervention, j’ai tenu à remercier les services départementaux et notamment la Direction de la nature, des paysages et de la biodiversité, la Direction de la culture, du patrimoine, du sport et des loisirs ainsi que Seine-Saint-Denis Tourisme, dont j’ai l’honneur d’être la présidente, pour leur action.

L’été du canal : une autre façon de profiter de l’été en Seine-Saint-Denis

Embarquez pour  l’Eté du canal qui revient  tous les week-ends à partir de demain, samedi 18 juillet jusqu’au 20 septembre sur le canal de l’Ourcq,  le canal Saint-Denis et au bassin de La Villette. Un premier aperçu dans ce reportage de BFM TV

Des animations gratuites ou à petits prix qui ont fait le succès du festival et de nombreuses activités inédites dans le respect des normes sanitaires à partager entre amis ou en famille, seul.e ou à plusieurs : concerts flottants avec orchestres, musiciens, DJ, à découvrir depuis les berges ; croisières découvertes et thématiques ; péniches culturelles amarrées ici et là ; parcs et plages nautiques, ateliers ludiques, culturels ou sportifs ; visites et balades guidées au grand air, à pied et à vélo… Un air de vacances bienfaisant souffle sur les canaux et sur les berges !

Découvrez le programme ici et, selon les activités choisies, pensez à réserver !

Saison des vœux, saison des projets !

Le mois de janvier se termine aujourd’hui et avec lui la traditionnelle saison des vœux. De ceux de Seine-Saint-Denis Tourisme au Musée de l’air et de l’espace au Bourget, à la chorba de l’Arifa à Clichy-sous-Bois et à la réception organisée par l’association Concorde, du Gala de bienfaisance de l’ASCEM à l’Assemblée générale du Musée des métiers…  Des moments chaleureux et de belles rencontres, qui auront été l’occasion de partager convivialité et fraternité et de tracer des lignes d’action enthousiasmantes pour l’année à venir !

Et je cite avec plaisir ces paroles de Jacques Brel (nouvel an 1968), toujours d’actualité !

« Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir.
Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite enfin, de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.
Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable. »

Très bonne année 2020 à toutes et tous  !

 

voeux CDT 2020 2

Entourée de l’équipe de Seine-Saint-Denis Tourisme, je présente mes voeux aux partenaires institutionnels, associatifs et entreprenariaux, au Musée de l’air et de l’espace du Bourget.

Voeux Arifa

A la chorba de l’Arifa, avec Monique Vincent, Présidente du CSID, Djamila Bekkaye, du CSID, et Monique Legrand, Présidente de l’ASTI

Voeux APEC Concorde

Alain Junqua, Président, et Florence Mazerat, Directrice générale lors des vœux de l’APEC Concorde 

IMG_1306

Au gala de bienfaisance de l’ASCEM, entourée de son Président, M. Hocine Bekkouche, d’Oliver Klein et de Stéphane Testé… Avec une magnifique calligraphie de Mohamed Terchi !

DSC03775

Avec le Président Robert Morillon, lors de l’Assemblée générale de l’association historique de Montfermeil et sa région et du musée des métiers (Nouvelle appellation 2020 !)

Journées du patrimoine en Seine-Saint-Denis : un patrimoine à découvrir et mettre en valeur !

En Seine-Saint-Denis, six nouveaux sites ont obtenu cette semaine le label « Patrimoine d’intérêt régional » décerné par la Région Ile-de-France : trois gares – celles de La Plaine-Stade de France, d’Epinay-Villetaneuse et de Saint-Ouen -, deux cités-jardins – à Livry-Gargan et au Pré-Saint-Gervais – et la résidence Victor-Hugo à Pantin.

cité jardin livry

La cité-jardin de la Poudrerie à Livry-Gargan

Une belle reconnaissance du patrimoine architectural et social de notre département, à la veille des Journées du patrimoine qui se tiendront ce week-end. Comme chaque année, des milliers de curieux et de passionnés pourront découvrir des lieux méconnus ou habituellement inaccessibles au public.

A Montfermeil, je vous invite à visiter la nouvelle exposition du musée du travail consacrée au calendrier révolutionnaire et aux outils de l’agriculture. En Seine-Saint-Denis, les possibilités sont nombreuses et alléchantes, parmi lesquelles le Conservatoire Citroën,  l’Institut national du patrimoine d’Aubervilliers ou encore l’architecture hospitalière de l’hôpital Avicenne.  A consulter sur le site de Seine-Saint-Denis Tourisme 

journée patrimoine 2019