Journées du patrimoine en Seine-Saint-Denis : un patrimoine à découvrir et mettre en valeur !

En Seine-Saint-Denis, six nouveaux sites ont obtenu cette semaine le label « Patrimoine d’intérêt régional » décerné par la Région Ile-de-France : trois gares – celles de La Plaine-Stade de France, d’Epinay-Villetaneuse et de Saint-Ouen -, deux cités-jardins – à Livry-Gargan et au Pré-Saint-Gervais – et la résidence Victor-Hugo à Pantin.

cité jardin livry

La cité-jardin de la Poudrerie à Livry-Gargan

Une belle reconnaissance du patrimoine architectural et social de notre département, à la veille des Journées du patrimoine qui se tiendront ce week-end. Comme chaque année, des milliers de curieux et de passionnés pourront découvrir des lieux méconnus ou habituellement inaccessibles au public.

A Montfermeil, je vous invite à visiter la nouvelle exposition du musée du travail consacrée au calendrier révolutionnaire et aux outils de l’agriculture. En Seine-Saint-Denis, les possibilités sont nombreuses et alléchantes, parmi lesquelles le Conservatoire Citroën,  l’Institut national du patrimoine d’Aubervilliers ou encore l’architecture hospitalière de l’hôpital Avicenne.  A consulter sur le site de Seine-Saint-Denis Tourisme 

journée patrimoine 2019

Clap de fin pour l’Eté du canal 2019

C’est à bord de la péniche Antipode, quai de Seine, que l’équipe de Seine-Saint-Denis Tourisme a tenu à remercier les partenaires et acteurs de l’Eté du canal. Une bien belle édition 2019, très fréquentée, qu’il s’agisse des navettes fluviales, des croisières thématiques ou encore des bases nautiques et ports de loisirs qui ont jalonné le canal de l’Ourcq et accueilli des événements  le temps d’un été, offrant découverte, culture, sport et loisirs de proximité aux habitants de la Seine-Saint-Denis, aux Franciliens et aux touristes, avec le soutien des  villes qui bordent le canal de l’Ourcq. Et, pour la première fois, le Canal Saint-Denis s’est ouvert à l’Eté du canal. Une Première pleine de promesses, engagée avec la ville d’Aubervilliers, Plaine Commune et son office de tourisme. Une très belle réussite !POT-ETE1

Et si on visitait la basilique Saint-Denis ?

Dans son édition d’hier, Le Parisien fait état des démarches que j’ai engagées comme Présidente de Seine-Saint-Denis Tourisme après l’incendie de Notre-Dame de Paris pour que la basilique-cathédrale de Saint-Denis, joyau de l’art gothique et nécropole des reines et rois de France, bénéficie mieux des visites des touristes désappointés par la fermeture de Notre-Dame.  Un travail mené au côté de nos partenaires du tourisme en Seine Saint-Denis et à Paris.

Et si on visitait la basilique ?  L’ occasion vous est donnée avec le beau projet de remontage de la flèche portée par Suivez la flèche pour rendre à la basilique sa symétrie d’autrefois. Dès samedi 31 août, vous pourrez rencontrer des artisans d’art passionnés – tailleur de pierre et ferronnier – qui vont participer à ce vaste chantier patrimonial. basilique-saint-denis-cathedrale-1

 

L’Eté du canal, les plaisirs de l’eau

La saison estivale en Seine-Saint-Denis démarre ce samedi avec l’Eté du canal, proposé par Seine-Saint-Denis Tourisme : activités nautiques, sportives, culturelles, spectacles, concerts, ateliers, bals, apéros tous les week-ends jusqu’au 25 août, avec la participation de nombreuses villes qui bordent le canal de l’Ourcq et le canal Saint-Denis.  Et, bien sûr des navettes fluviales sur le canal de l’Ourcq (1€ le samedi et 2 € le dimanche par adulte – c’est gratuit pour les enfants de moins de 12 ans) et des croisières festives, gourmandes, culturelles sur le canal de l’Ourcq et le canal Saint-Denis… Une multitude d’activités à découvrir et du plaisir à partager sur l’eau et au bord de l’eau ! Retour en images sur cette première journée, qui n’est d’ailleurs pas terminée.

Navette.jpg

Au bassin de La Villette à Paris, les navettes fluviales se préparent pour leur premier week-end, rapidement prises d’assaut dès le 1er départ ! Une petite brise, le nez au vent, sur l’eau, ça n’a pas de prix par cette chaleur. Ça tombe bien, c’est presque gratuit.

Maillotsjaunes1r.jpg

Curieux, cette épidémie de maillots jaunes sur les berges du canal alors que nous naviguons …

maillotsjaunes2.jpg

Renseignements pris, c’est une course caritative qui a démarré à Copenhague : Suède, Danemark, Grande-Bretagne, Allemagne… et qui croise les premiers festivaliers de l’Eté du canal dans la bonne humeur 

Bob0

Premier arrêt au port de loisirs de Bobigny, dans le parc de la Bergère, qui se prépare à accueillir un week-end cirque: ateliers de jonglage et d’acrobaties, spectacles, cabarets et concerts… 50 artistes de cirque et 50 musiciens vous attendent jusqu’à demain soir. Bienvenue !

 

Bob2

Premier spectacle d’acrobatie, en début d’après-midi, accompagné à la contrebasse. Les spectateurs, à l’ombre, le nez en l’air sont ravis !

Bobigny1

L’acrobate, le musicien et l’arbre… Un joli moment

Bondyr

Au parc aquatique de Noisy-Bondy, nombreuses activités sportives et aquatiques : un grand moment de bonheur et beaucoup d’émotions.

FullSizeRender

Notre-Dame de Paris et Saint-Denis…

La semaine dernière, j’ai écrit à Monseigneur Delannoy, évêque de Saint-Denis, que j’avais eu le plaisir d’accueillir en février à Montfermeil lors du débat sur la laïcité, pour lui faire part de ma tristesse et de mon empathie.  Comme tout un chacun, j’ai tout d’abord été abasourdie puis atterrée et enfin profondément attristée devant ce qui paraissait impensable et auquel nous assistions impuissant.e.s  : la possible destruction par le feu de ce témoignage religieux et architectural de l’histoire de France et de l’histoire de Paris, que l’on pensait éternel.

Si le feu a failli avoir raison de Notre-Dame de Paris,  les plus grands dangers ont été écartés grâce au grand professionnalisme des pompiers de Paris. La Seine-Saint-Denis participera à l’effort de reconstruction au côté des autres départements d’Île-de-France, dans le cadre du Fonds de solidarité d’investissement interdépartemental que nous avons créé récemment.

Présidente de Seine-Saint-Denis Tourisme, j’ai également écrit un courrier  à  Jean-François Martins, adjoint à la Maire de Paris en charge du tourisme, des sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 , suite à son appel pour une alternative à la visite de Notre-Dame de Paris. Avec Françis Dubrac, président de l’Office de tourisme de Plaine-Commune, nous lui proposons de nous rencontrer dans les meilleurs délais  avec l’ensemble des acteurs du tourisme francilien afin de réfléchir ensemble aux moyens de mettre en valeur la basilique auprès des visiteurs français et étrangers.

En effet,  la basilique cathédrale de Saint-Denis constitue l’un des joyaux de l’art gothique. Avec ses 70 gisants, la nécropole royale porte le magnifique témoignage de l’histoire de France. Et le beau projet de reconstruction de la flèche de la basilique Saint-Denis, démontée par Viollet-le-Duc au XIXème siècle devrait démarrer bientôt. Certes, la basilique n’accueillera pas les quelque 13 millions de visiteurs annuels de Notre-Dame mais elle mérite une reconnaissance internationale, comme en témoigne un article du Washington Post.

StDBas10