Réponse à Juan Branco…

J’ai reçu hier (à 3 jours du scrutin) un courrier de Juan Branco me demandant de lui apporter mon soutien aux législatives (cf ci-dessous). Voici ma réponse :

« Cher Monsieur

Je suis étonnée de votre sollicitation, car comme vous le savez j’ai déjà apporté mon soutien public à François Cochain et Françoise Bitatsi-Trachet. Pensez-vous sérieusement que je pourrais me désavouer ?

J’ai apporté ce soutien en conscience et en ayant connaissance de votre candidature parachutée de Paris, qui apporte la division dans la gauche de transformation sociale de notre circonscription, alors qu’il faudrait la rassembler pour battre la droite et éliminer tout danger FN. Elue conseillère départementale par un large rassemblement républicain, je refuse les divisions suicidaires et m’efforce de mettre mon mandat au service de ce rassemblement.

J’ai apporté mon soutien à François Cochain et Françoise Bitatsi-Trachet, car je les connais pour avoir, avec eux, mené de nombreux combats pour la défense des intérêts de notre territoire et de ses habitants. Qu’il s’agisse du respect de la laïcité, de la lutte contre les discriminations, du droit à la réussite scolaire de tous les jeunes, du droit au logement pour tous ou de la santé environnementale, par exemple en siégeant avec François Cochain à la commission de suivi de site du Fort de Vaujours et en participant depuis des années à toutes les manifestions organisées par les associations environnementales, les populations riveraines et les élus locaux.

Ils ont également été hier de tous les combats contre les politiques libérales menées dans notre pays depuis des décennies, et je sais qu’ils seront demain de tous les combats contre la politique de casse sociale d’Emmanuel Macron et de son gouvernement.

Je considère qu’ils ont la légitimité pour représenter les habitants de notre circonscription à l’Assemblée Nationale. Eux aussi sauront « examiner les lois, voter les budgets, contrôler les finances, préparer la paix ». Je ne voudrais pas vous froisser, mais admettez que vous n’avez pas le monopole de ces compétences. Quant à « autoriser les guerres », je pense qu’ils agiront plutôt pour les éviter.

Je ne souhaite pas polémiquer avec vous, mais ne surestimez-vous pas l’importance de votre « exposition médiatique » et votre « pouvoir d’influence » ? Je ne crois pas que notre circonscription ait besoin d’un « super héros » ou d’un « sauveur suprême » auto proclamé, mais du rassemblement conscient et déterminé de ses habitants et d’élus qui agissent pour redonner du pouvoir aux citoyens.

Avec l’assurance de ma considération,

Dominique Dellac,

Conseillère départementale

Le 8 juin 2017

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s