Gilles Guimet…

A nouveau, la tristesse et le deuil frappent Montfermeil et la grande famille communiste… Gilles Guimet, enseignant à Montfermeil puis maire PCF de Montfermeil de 1978 à 1983, est décédé du coronavirus ce 16 avril.  Toutes mes condoléances à Aurore, sa femme, avec laquelle j’ai partagé quelques beaux moments de chant, et à sa famille.

Pierre Girault lui rend hommage et rappelle qui il fut : « Homme généreux, engagé, au service des autres, dans sa commune d’abord, auprès de ses collègues ensuite, sous dialyse depuis une dizaine d’années, il a succombé au covid 19.

Né le 9 septembre 1938 à Paris, ancien élève du lycée Voltaire, il est nommé instituteur à l’école Jules Ferry de Franceville avant de rejoindre l’école Joliot Curie des Coudreaux où il exerce jusqu’en 1978. Il y occupe un logement de fonction avec son épouse.

Etudiant, il adhère au PCF en 1959. en 1965 devient secrétaire de la section du PCF de Montfermeil-Coubron. Elu conseiller municipal sur la liste d’union de la gauche en 1971, il devient maire adjoint chargé des affaires scolaires. Réélu en 1977, il succède à Michel Rosenblatt aux fonctions de maire en 1978, poursuit activement les travaux d’assainissement, notamment dans le quartier de la Fontaine Lassaut, obtient l’amélioration de la liaison autobus avec l’arrivée du 147B au centre-ville, dote la commune d’un nouvel Hôtel de ville inauguré en septembre 1982…

C’est sous son mandat que démarre la remise en état du bâtiment de la ferme du château, permettant, le 5 février 1983, l’inauguration officielle du musée dont les salles du rez-de-chaussée accueillent les outils agricoles. Parallèlement, d’importants travaux sont entrepris au moulin.

C’est sous son autorité qu’un comité de rédaction animé par Charles Peyre, président de la société historique Le Vieux Montfermeil et sa région, rédige le premier ouvrage consacré à l’histoire de notre ville.

En 1983, la liste qu’il conduit aux élections municipales est battue. Il reprend son métier d’instituteur, d’abord à l’école Paul-Langevin de Clichy-sous-Bois puis comme directeur de l’école Charles de Gaulle de Villepinte à partir de 1984. Quand sa femme devient conseillère pédagogique vers 1985, ils s’installent à Villeparisis (Seine-et-Marne).

Gilles Guimet continue de militer au PCF, s’engage dans la vie syndicale au Syndicat national des instituteurs, est élu délégué du personnel. Il prend sa retraite en 1994. »

Capture d’écran 2020-04-18 à 09.10.55

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s