Nouveau vendredi noir pour les transports en commun

Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage. Et quand on entend privatiser les transports publics, on met sur le compte des salariés les trop nombreux dysfonctionnements des bus, des trains, des métros, les matériels obsolètes. Cette semaine encore, combien de pannes lourdes du T4, du RER B ? Nul ne niera que les transports publics fonctionnent mal, épuisent et exaspèrent les usager.e.s, en droit d’attendre un service public de qualité.

La grève d’aujourd’hui dans les bus, trams et métros fait suite à la forte mobilisation du 18 février dernier, restée sans réponse satisfaisante de la direction. Mêmes mots d’ordre : augmentation des salaires et abandon du projet de mise en concurrence de nos transports en commun, vu les impacts nocifs pour les usager.e.s.et les conditions de travail des salarié.e.s.

Alors même que les indicateurs économiques et financiers de la RATP sont au vert, les agents.es n’acceptent pas que leur pouvoir d’achat, lui, soit dans le rouge, dans le contexte inflationniste actuel.

Plus encore, la mise en concurrence annoncée par Valérie Pecresse s’inscrit à contre-courant de l’urgence climatique et sociale, bien loin de toute logique d’intérêt général.

Contrairement aux arguments avancés, l’ouverture au privé des réseaux de transport n’est ni un gage d’amélioration de service, ni d’une baisse des coûts, comme en témoignent les expérimentations menées chez nos voisins européens.

La défense de solutions publiques de mobilité dans les meilleures conditions possibles est nécessaire, à l’heure où les prix du carburant battent des records inédits, spécifiquement en Île-de-France. Depuis 2017, les taxes y sont plus élevées, pour être réaffectées aux services de transports. L’objectif est donc clair : les contribuables paient pour un service public qui sera bradé au secteur privé, au profit des actionnaires, et au détriment de toutes et tous.

Je renouvelle tout mon soutien aux grévistes, qui luttent pour la défense de nos biens communs !


LP/Delphine Goldsztejn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s