Parc de la poudrerie : on avance, on avance… Enfin !

La fermeture symbolique du parc de la Poudrerie par Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental et Belaïde Bedreddine, Vice-président à l’écologie urbaine, n’a pas manqué d’avoir quelques effets… De même que les mobilisations citoyennes pour sauver le parc de la fermeture et les 20 000 pétitions  remises à la Ministre de l’environnement quelques jours plus tôt, à l’initiative de François Asensi, maire de Tremblay et député.

La Région a enfin annoncé son engagement financier à hauteur de l’engagement du Département : 450 000 € pour 2017 et la garantie de son financement dans les années à venir.

Et mardi, à l’occasion de la réunion organisée par le Préfet de Région, l’Etat, propriétaire du parc, s’est également engagé sur deux points essentiels : la signature d’une nouvelle convention pluriannuelle de gestion avec le Département et la Région et un financement de 2 à 3 M€ pour la dépollution et l’entretien des bâtiments, anciens ateliers de poudre, beau témoignage de l’activité industrielle du site.parc-poudrerie

Le Département, pour sa part, a voté il y a quelques semaines un plan de 54 M€ « Réinventons nos parcs » pour des investissements dans tous les parcs départementaux et qui bénéficiera également au Parc de la poudrerie, la balade préférée de bien des familles montfermeilloises.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s