Parc de la poudrerie : on avance, on avance… Enfin !

La fermeture symbolique du parc de la Poudrerie par Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental et Belaïde Bedreddine, Vice-président à l’écologie urbaine, n’a pas manqué d’avoir quelques effets… De même que les mobilisations citoyennes pour sauver le parc de la fermeture et les 20 000 pétitions  remises à la Ministre de l’environnement quelques jours plus tôt, à l’initiative de François Asensi, maire de Tremblay et député.

La Région a enfin annoncé son engagement financier à hauteur de l’engagement du Département : 450 000 € pour 2017 et la garantie de son financement dans les années à venir.

Et mardi, à l’occasion de la réunion organisée par le Préfet de Région, l’Etat, propriétaire du parc, s’est également engagé sur deux points essentiels : la signature d’une nouvelle convention pluriannuelle de gestion avec le Département et la Région et un financement de 2 à 3 M€ pour la dépollution et l’entretien des bâtiments, anciens ateliers de poudre, beau témoignage de l’activité industrielle du site.parc-poudrerie

Le Département, pour sa part, a voté il y a quelques semaines un plan de 54 M€ « Réinventons nos parcs » pour des investissements dans tous les parcs départementaux et qui bénéficiera également au Parc de la poudrerie, la balade préférée de bien des familles montfermeilloises.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s