Droit au logement opposable : 10 ans après, il est urgent d’appliquer la loi !

dalo

Le 5 mars 2007, la loi DALO (Droit au Logement Opposable) était votée à l’unanimité. Fruit des combats des mal-logés, des sans logis et d’acteurs associatifs et politiques, cette loi a institué un droit au logement garanti par l’Etat. Mais des paroles aux actes, il y a loin et la question du logement social reste un problème entier : expulsions locatives sans relogement, quartiers où la mixité sociale a déserté, construction et financement du logement social en berne alors que les besoins sont immenses …

Ainsi, à Montfermeil, sans même parler de loi DALO,  il y avait 676 demandes de logement social en attente  en 2015 pour 114 attributions – si l’on en croit les chiffres publiés sur le site officiel du gouvernement. Pas étonnant que dans ces conditions, les marchands de sommeil trouvent preneurs pour des logements indignes, insalubres et hors de prix.

Pour revenir à la loi DALO, dix ans après, plus de 100 000 ménages ont été logés mais on est bien loin du compte et des besoins réels : 58 000 ménages reconnus prioritaires attendent toujours un logement (dont 45 000 en Ile-de-France), sans compter les nombreux ménages qui ne font pas valoir ce droit. Mais chaque année, faute de volonté politique, la crise du logement s’aggrave et le nombre de mal-logés et de sans logis augmente. Les freins et les obstacles à l’application de la loi se multiplient : difficultés d’accès au droit, stigmatisation des ménages prioritaires, offre de logements sociaux très insuffisante et inadaptée…

Les associations de mal-logés et de sans logis, les associations de défense, les associations d’accompagnement pour l’accès au droit appellent à la mobilisation le 5 mars 2017, jour du 10e anniversaire de la loi DALO et invitent à une manifestation à Paris (1) ce jour avec pour mot d’ordre : « Dix ans après, appliquer la loi, c’est urgent ! ». Elles demandent aux candidats de s’engager à appliquer les lois de la République garantissant le droit au logement et de le rendre effectif.

(1) A 13h30, place de la République à Paris, pour une marche en direction de la place du Palais Royal. À l’arrivée de la marche sont prévus un point presse devant le Conseil d’Etat avec témoignages de ménages prioritaires DALO et d’associations.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s