Séance du Conseil départemental du 28 septembre (2)

Je suis intervenue pour rappeler à quel point associations et collectivités territoriales sont menacées par la suppression des CAE (contrats aidés) et par la baisse des financements « Politique de la ville » en direction des quartiers populaires, à l’occasion de la présentation du rapport annuel sur le soutien du Département aux partenaires associatifs (43,67 millions d’€ de subventions de fonctionnement en 2016) .
Au nom de notre groupe, j’ai proposé que notre Conseil départemental examine la titularisation des CAE qu’il a embauché, et notamment les ATTEE dans les collèges, et que nous organisions rapidement des Etats Généraux de la Vie associative pour établir avec les associations la carte de ce désastre annoncé et définir ensemble les actions collectives à mener pour préserver ce tissu indispensable à la démocratie et à la vie de nos quartiers. D’ores et déjà, rendez-vous est pris avec le Collectif des Association Citoyennes.

 mon intervention en séance

Au préalable, le dispositif « Génération 2024 » a été voté. Il permettra à des jeunes du département, sportifs de haut niveau en devenir, de se préparer aux JOP 2024 dans les meilleures conditions, en étant soutenus dans leur projet sportif et éducatif. « Génération 2024 » participera au développement des clubs et plus largement à la structuration des disciplines sur notre territoire. Huit disciplines sont concernées dans un premier temps : lutte, athlétisme, tennis de table, karaté, judo, tennis, gymnastique et hand-ball.

Nous avons également voté la participation du Département aux dépenses de fonctionnement des collèges publics de Seine-Saint-Denis et je me réjouis de ce que les crédits nécessaires aient été maintenus.

Sur la question du logement, nous, élus de la majorité départementale, avons présenté un vœu pour un  véritable plan logement pour les quartiers populaires, demandant donc « au gouvernement de revenir sur ce projet de Plan logement qui non content d’opérer une casse du logement social, ne traite en rien des problématiques lourdes en matière d’habitat pour nos habitants. Nous attendons à ce titre que des propositions soient avancées rapidement en matière de rééquilibrage territorial, de mixité sociale, de lutte contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s