Fort de Vaujours : s’il n’y a rien à cacher, il faut lever le secret défense !

Pas d’amiante, avait dit le CEA. Placoplatre en a extrait 120 tonnes. Ce matin, nous étions nombreux à réclamer la levée du Secret Défense au Fort de Vaujours et un moratoire sur les travaux en cours. Secret Défense sur les expérimentations du détonateur de la bombe atomique, entre 1955 et 1997. Le fort a ensuite été revendu à Placoplatre qui veut y exploiter une carrière de gypse à ciel ouvert. Sauf qu’au préalable, il faut dépolluer le site : uranium manufacturé, métaux lourds, pollutions chimiques et pyrotechniques…. Cet été des objets radioactifs ont été découvert dans des terres de remblai. « Un événement significatif », selon l’Autorité de Sureté Nucléaire. Mais toujours pas de levée du secret défense, pour que les habitants et les travailleurs qui opèrent sur le site sachent enfin toute la vérité sur l’état réel des pollutions.

Le magazine « Complément d’enquêtes » de France 2 était à nos côtés et reviendra sur ce sujet le 14 décembre.

171202_FortdeVaujours

Au marché de Villeparisis ce matin, avec Pierre Laporte, Christian Brickx, conseiller municipal d’opposition de Montfermeil , Jean-Marie Baty et François Cochain du MNLE.

FDV-Tract-VHD-C-3-page-001

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s