Il y a 80 ans… Femmes, résistantes, déportées.

Le 24 janvier 1943, 230 résistantes dont 222 détenues au fort de Romainville sont entassées dans des wagons à bestiaux par l’occupant nazi, à la gare de marchandises de Compiègne. Trois jour plus tard, elles franchissent le seuil du camp d’Auschwitz-Birkenau en chantant la Marseillaise. Chacune est tatouée d’un matricule compris entre les numéros 31625 et 31854 sur son avant-bras. C’est le « Convoi des 31000 ». Seules 49 d’entre elles reviendront des camps de la mort.

Parmi elles, Charlotte Delbo, Danielle Casanova, Marie-Claude Vaillant-Couturier, Marie Politzer, mais aussi des résistantes du territoire ouvrier qui allait devenir la Seine-Saint-Denis, telles Raymonde Salez, des Lilas, Gabrielle Ethis et Henriette Pizzoli, sa nièce, de Romainville, entre autres…  

Hier matin, devant le Fort des Lilas, j’ai commémoré avec émotion le souvenir de ces femmes magnifiques, engagées et simplement exceptionnelles, au côté de Lionel Benharous, maire des Lilas et François Dechy, maire de Romainville ; du 1er Vice-président du Conseil départemental, de très nombreux élu.e.s dont Christian Lagrange et Kevin Cohen, élus à la mémoire, et mes camarades Lisa Yahiaoui, Sofia Dauvergne, Brigitte Moranne ; Robert Clément, ancien Président du Conseil général ; Thomas Fontaine, historien et directeur du Musée de la Résistance Nationale, Mémoire Vive et les associations mémorielles,

Puis, en présence de sa fille Annick, de son fils et de ses petit-enfants, le boulevard a ensuite été nommé du nom de Madeleine Odru, déportée également dans le convoi des 31000. Institutrice avant guerre, à son retour, elle n’aura de cesse de témoigner et de transmettre son message profondément humaniste et solidaire auprès des jeunes générations.

Enfin, l’exposition « les 31000 – femmes, résistantes, déportées » était présentée à l’école Paul-Langevin. Cette remarquable exposition, premier acte de l’année mémorielle départementale consacrée à l’année 1943, a été conçue par Thomas Fontaine et réalisée avec Mémoire Vive et le service du patrimoine culturel départemental. Le vernissage aura le lieu le jour anniversaire du départ du convoi, mardi 24 janvier à 18h, en Mairie des Lilas. A suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s