Etat d’urgence dans les transports publics ? La banlieue assignée à résidence !

Les usagers du RER B sont quasiment assignés à résidence depuis 2 jours. Plus de trains pour aller travailler ! La ligne la plus empruntée du réseau et qui dessert la Seine-Saint-Denis souffre de vétusté. En clair, elle est sujette à l’austérité. Et aujourd’hui, c’est à la gare du Nord qu’un caténaire « tombe »: circulation totalement interrompue pendant 2 heures. Rétablie par les cheminots, ces vilains fonctionnaires trop nombreux.

Pendant ce temps-là, hier au Conseil d’administration du STIF (Syndicat des Transports d’Ile-de-France), Valérie Pécresse explique  » qu’il ne faut pas pénaliser les entreprises du « pauvre » département des Hauts-de-Seine pour financer les transports publics et « trop » favoriser la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne », dit Jacques Baudrier, conseiller de Paris et administrateur du STIF.

Pendant ce temps-là, hier soir à l’Assemblée nationale, les député-e-s  votent contre l’amendement proposé par les député-e-s du Front de Gauche pour dégager des moyens pour les transports publics en Ile-de-France.

Oui, les discriminations territoriales existent. Et ça suffit !

Ca continue, encore et encore…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s