Fin de la guerre d’Algérie : 55 ans après, un devoir de mémoire et un moment de partage indispensable.

Ce dimanche matin,  nous avons commémoré  la fin de la guerre d’Algérie. Signés le 18 mars 1962, les accords d’Evian mettaient fin à 8 années d’une guerre sanglante et d’une terrible tragédie des 2 côtés de la Méditerranée. L’Etat français aura mis plus de 40 ans à reconnaître et à appeler par son nom ce terrible moment de notre Histoire, la guerre d’Algérie. La lutte d’un peuple pour son indépendance et son droit à l’autodétermination après 130 ans de colonisation.

J’étais donc particulièrement émue de me retrouver  au côté des anciens combattants de la FNACA et d’Alain Rullier, conseiller municipal et organisateur de cette commémoration, avec les élus Front de Gauche du conseil municipal – Olivier D’Henry, Angélique Planet-Ledieu et Christian Brickx – ; Mouloud Medjaldi, conseiller municipal représentant les écologistes et Farid Kachour, représentant l’ACMM. Un moment de mémoire et de partage indispensable.Commémo 19_03_17_03

Une réflexion au sujet de « Fin de la guerre d’Algérie : 55 ans après, un devoir de mémoire et un moment de partage indispensable. »

  1. Ping : Fin de la guerre d’Algérie : 55 ans après, un devoir de mémoire et un moment de partage indispensable. — Le blog-notes de Dominique Dellac – Dominique Dellac, Pierre Laporte, conseillers départementaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s