21 mars, Journée internationale pour l’élimination de la haine raciale

Le chemin reste long pour l’abolition totale des discrimination raciales et ethniques qui se manifestent chaque jour dans le monde à l’encontre de millions de personnes.

A l’inverse, les inégalités raciales sont en pleine recrudescence sur le territoire : les actes à caractère raciste, xénophobe et antireligieux signalés aux forces de l’ordre ont augmenté en France de 13% en 2021 par rapport à 2019.

Même constat à l’échelle séquano-dyonisienne après le sondage Harris Interactive commandé par le Département en novembre dernier :

  • 46% des habitants interrogés jugent que les discriminations ont augmenté en Seine-Saint-Denis durant ces cinq dernières années, contre 5% qui estiment qu’elles ont diminué ;
  • 84% des Séquano-Dionysiens âgés de 18 à 24 ans déclarent avoir été victimes de discriminations durant les cinq dernières années, dont neuf sur dix en raison de leur couleur de peau, de leur religion ou de leur quartier d’habitation.

Alors, plus que jamais, nous nous engageons à lutter contre ces discriminations, particulièrement fortes sur notre territoire, pour construire ensemble une société de demain plus égalitaire et tolérante !


Commémorer le passé pour mieux comprendre le présent

Rendez-vous le 19 mars 2022 à 16h00

L’année 2022 marque les 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, mettant un terme à 132 ans d’occupation coloniale par l’État français. Pour éclairer cet événement ayant marqué durablement notre histoire et celle de notre territoire, le Département de la Seine-Saint-Denis organise une série d’événements pour comprendre les grands moments du processus d’indépendance.

Le 8 janvier 1961, l’autodétermination de l’Algérie est plébiscitée à 75 % par les Français lors d’un référendum et ouvre la voie à la reprise des négociations pour l’indépendance de l’Algérie.

Signés le 18 mars 1962, ces accords prévoient officiellement le début du processus de sortie de guerre, notamment par la proclamation d’un cessez-le-feu dont l’application est fixée au 19 mars.

Cette date reste pourtant contestée comme fin effective de la guerre d’Algérie, car s’ouvre alors une période transitoire, au cours de laquelle de nombreuses violences continuent d’être commises sur les civils. Si cet épisode a marqué durablement les mémoires françaises et algériennes, il reste, malgré son importance, encore trop méconnu du grand public.

Aussi, nous vous donnons rendez-vous pour un colloque autour des Accords d’Evian, le samedi 19 mars, à 16h00, en salle des séances de l’Hôtel de Département, à Bobigny.

Nous aurons le plaisir d’accueillir :

  • Gilles Manceron, historien, spécialiste de la colonisation française
  • Aissa Kadri, professeur honoraire des universités, ancien Directeur de l’Institut Maghreb Europe Paris 8

En espérant vous y trouver nombreuses et nombreux !

Tout au long de l’année, le Département lance un appel à témoignages auprès de l’ensemble des habitants et des habitantes du département.

Envoyez-nous vos témoignages ou laissez-nous un message avec vos coordonnées à l’adresse suivante : histoirememoire-archives@seinesaintdenis.fr

Pour retrouver toutes les informations, n’hésitez pas à consulter notre page dédiée.

Le 8 mars, c’est toute l’année !

Mardi dernier, nous avons célébré la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

La lutte pour la construction d’une égalité réelle ne se cantonne pas aux journées de mobilisation ou aux tours de passe-passe budgétaires.

Le 8 mars, c’est tout l’année, dans tous les domaines et notamment en matière d’égalité salariale !

Le volet féministe du programme de Fabien Roussel « Les jours heureux », présenté le 1er mars, a été passé au crible par l’association Osez-le-Féminisme.

Le résultat est clair : le projet de société proposé par notre candidat est résolument féministe !

Pour une société de demain plus féministe, et donc nécessairement plus égalitaire et émancipatrice pour toutes et tous, rendez-vous ce soir au Cirque d’Hiver, à 19h00 au meeting pour la paix et le pouvoir d’achat de Fabien Roussel !


8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Clara Zetkin, enseignante, journaliste et femme politique, devenue une figure historique du féminisme, propose en 1910 de déclarer le 8 mars « journée internationale des femmes », à l’occasion d’une Conférence internationale des femmes.

Ainsi, cette date du 8 mars s’ancre au croisement des luttes ouvrières et des manifestations de femmes au début du XXème siècle pour exiger le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes.

C’est pourquoi, aujourd’hui, avec Stéphane Troussel, Pascale Labbé et d’autres élus.es, nous avons renommé officiellement la Bourse départementale du travail de Bobigny, maison des syndicats, du nom de Clara Zetkin. Afin de rendre visible auprès du grand public les combats de cette militante féministe allemande, qui écrivait : « L’émancipation de la femme, comme celle de tout le genre humain, ne deviendra réalité que le jour où le travail s’émancipera du capital.» – Extrait de Batailles pour les femmes.

Le Département démontre depuis de nombreuses années son engagement fort en matière de lutte pour la construction d’une égalité réelle. Nommer des bâtiments départementaux pour rendre davantage visible les femmes et leurs combats dans l’espace public relève de cet engagement.

C’est un continent entier qui reste à conquérir pour les femmes, celui de pouvoir d’être représentées dans l’espace publique, contribuant à matérialiser cette égalité réelle qui tarde à venir, malgré la désormais actée « égalité de droit » !